«

»

oct 17

Hèches. Wimax : le conseil général répond aux inquiétudes

Le département prend en charge financièrement et gratuitement, pour les 474 communes, l’équipement du réseau haut et très haut débit à hauteur de 2 Mbits, pour 100 % de la population et 100 % du territoire.
Le schéma est arrêté : 91,4 % du réseau est fibré, 7,3 % est réalisé en Wimax (ondes hertziennes) et le résiduel 1,3 % est desservi par satellite. L’assemblée départementale a fait un choix technologique ambitieux dans le cadre des possibilités techniques du moment et des limites financières raisonnables. Un volet contractuel supplémentaire avec l’entreprise Axione est prévu concernant l’évolution de la technologie sur 20 ans. Le réseau final sera donc rendu au plus haut niveau de la technologie du moment.
Au demeurant, la fibre est déployée selon un itinéraire précis qui dessert les 20 collèges publics et les lycées, les hôpitaux, les services publics départementaux et 26 zones économiques et industrielles prioritaires à hauteur de 100 Mbits.
Si la technologie proposée, en l’occurrence le Wimax, n’est pas acceptée par une commune, la solution de remplacement résiduel sera le satellite. C’est une technologie de moindre efficacité mais qui sert à résoudre le cas de certains points inaccessibles par le système Wimax. Dans ce cas de figure, les populations qui pouvaient avoir du Wimax seront pénalisées, et elles ne seront pas desservies à hauteur de la proposition que le conseil général formulait initialement. Précisons que certains arguments développés contre cette technologie Wimax se heurtent aux informations objectives données par les instances scientifiques et officielles.
Le conseil général, dans une démarche ambitieuse et exemplaire, place le département des Hautes-Pyrénées et ses populations au-delà de la fracture numérique. Il se positionne pour l’avenir.